La palette de l'Ange - Catherine Bessonart

La palette de l'ange - Catherine Bessonart

Polar noir - 309 pages

C'est le deuxième livre de l'auteure de "Et si Notre Dame la Nuit". On retrouve avec plaisir le commissaire Bompart et son équipe. Personnage attachant, sensible, mais efficace et tenace.

A mi-chemin entre le polar : recherche d'un serial-killer qui tue au hasard, ou par vengeance, tout cela dans une atmosphère un peu glauque, et le roman : on en apprend un peu de sa vie privée.  Son ex-femme (dont il n'a pas digéré le divorce) est atteinte d'un cancer, il en ressort une certaine tendresse de sa part.

Une belle écriture (même si l'on retrouve un peu trop de références à certaines chansons, mais un bon moment de lecture.

 

Quand le mal est fait - Nan Aurousseau

Quand le mal est fait - Nan Aurousseau

Roman - 210 pages

J'ai rencontré cet écrivain lors d'un salon. Il m'avait prévenu que ce serait difficile. Il avait raison.

C'est l'histoire de Marcel Tous qui dès qu'il prend sa  retraite, n'arrive pas à trouver sa place chez lui avec une femme jeune et dépensière et qui en plus le fuit.

Il a rendez-vous au bureau 44 d'une société d'assurance où il doit récupérer les clefs d'une voiture. Il arrive ivre et se perd dans le bâtiment, ensuite c'est la descente en enfer.

Dans ce roman trois histoires en parallèle, la sienne, celle de sa femme et celle d'un écrivain solitaire qui vit près de la maison de campagne du couple. Tous ont une vie morne et triste. Chacun va interpréter à sa façon la situation.

A mi ouvrage une certaine angoisse prend, torture, sexe, l'étrange (au-delà de l'irréel) rien n'est épargné). L'analyse que l'on se fait quant au jugement et l'interprétation de chacun laisse perplexe, toutefois l'envie de savoir où veux nous mener l'écrivain est la plus forte.

Ce livre fait beaucoup réfléchir mais âmes sensibles s'abstenir. 

N'éteins pas la lumière - Bernard Minier

N'éteins pas la lumière - Bernard Minier

Thriller - 700 pages

Après "Glacé" et "le cercle" voici le 3ème de la série. On retrouve Martin Servaz, un flic victime d'une dépression et qui séjourne dans une maison de repos (voir le livre précédent). Il va recevoir la clé d'une chambre d'hôtel où une femme s'est donné la mort quelques années auparavant.

En même temps, Christine Steinmeyer, journaliste de radio, reçoit une étrange lettre, non signée, le soir du réveillon de Noël.
Le lendemain, elle est contactée en direct par un auditeur qui lui reproche de ne pas avoir réagi au courrier. Ce qu'elle pensait n'être qu'une erreur au départ va rapidement devenir un cauchemar.

Si vous aviez ressenti un certain malaise aux deux précédents livres, ce n'est rien par rapport à celui-ci, l'auteur a le don de nous emmener progressivement dans une atmosphère lourde et oppressante.

Outre la musique d'Opéra, l'entrainement des spationautes près de Moscou, l'ambiance des studios de radio, on va découvrir la jalousie, le harcèlement moral, la machination et comment en peu de temps on peut détruire une vie.
Une excellente suite.

Les fantômes de Roubaix - Lakhdar Belaïd

Les fantomes de Roubaix - Lakhdar Belaïd

Polars - 156 pages

Un journaliste fait d'étranges cauchemars depuis quelques temps. Un oncle refait brusquement surface. La femme et un policier de ses amis essayent d'en connaitre l'origine.

Entre temps des fusillades et des meurtres ont lieux. Le responsable un albinos ne fait pas beaucoup d'efforts pour se cacher. Toutes les personnes visées sont liées directement ou indirectement à la deuxième guerre mondiale. L'auteur va se servir de cette trame historique. Il évoque les tueurs nazis, la police allemande, la légion Nord-africaine, un responsable français de la Gestapo, et la résistance Française.

Le but est peut-être de nous faire comprendre la transition entre cette période et la montée du racisme actuel, mais entre les scènes réelles, les rêves, la SF, c'est surtout la partie historique que je retiendrai. 

Ceux qui tombent - Michael Connelly

Ceux qui tombent - Michael Connelly

Policier - 474 pages

L'inspecteur Bosh n'est pas très loin de la retraite, il essaye de négocier un prolongement de cinq ans auprès de ses supérieurs, afin de finir d'élever sa fille de quinze ans dont il a la garde depuis le décès de la mère de celle-ci.

En parallèle deux enquêtes, la première : un crime sexuel survenu il y a 25 ans, et qui suite à un réexamen de l'ADN trouvé lors de l'enquête s'avère être celui d'un enfant âgé de 8 ans à l'époque.

La deuxième, la mort suspecte du fils d'un ancien chef adjoint de la police devenu conseiller municipal. Bien qu'il plus ennemis que ex collègue, celui demande que ce soit Bosh qui s'occupe de l'enquête.

Corruption, trafic d'influence, magouille dans les services rien ne sera épargné. Un vrai coup de coeur.

 

Le festin des anges - Danielle Thiéry

Le festin des anges - Danielle Théry

Policier - 475 pages

La Commissaire de la Police ferroviaire de la gare du Nord va trouver au centre de l'action à la suite de la mort de la meilleure amie de sa fille adoptive.
Parallèlement à cette affaire, elle va enquêter sur des disparitions inquiétantes de plusieurs adolescents sans familles, ni domicile fixe.

Des personnages attachants, une intrigue prenante, l'atmosphère des gares aux heures de pointe où chacun se dépêche de rentrer chez soi, ses soirées sinistres. J'aime bien cette commissaire qui n'en fait qu'à sa tête, sans s'occuper des conséquences.