1 - la mort nomade - Yeruldelgger - Ian Manook

Thriller - Roman policier - 428 pages

3ème roman de la série "Yeruldelgger" qui se situe en Mongolie où les exploitations minières menacent la vie traditionnelle des nomades.

Yeruldelgger n'est plus policier et son plus cher désir est d'avoir une retraite paisible, faite de méditation et de tranquillité. Malgré lui, il se trouve mêlé à de sombres affaires. 

A la fois différent et une suite logique des deux précédents romans, l'histoire est centrée sur les multinationales, les corruptions politiques, le profit avant le respect écologique, la tristesse de voir le monde Mongol spolié de ses terres.

Même si j'ai aimé me replonger dans cette trilogie, ma préférence va aux deux livres précédents, ici trop de personnages, des longueurs, etc.. Le point positif : l'ambiance, les traditions.

Je suis triste de quitter ce pays appauvri et massacré par une poignée de personnages véreux, attirés uniquement par l'argent et le pouvoir.

Un très bon sujet de réflexion sur l'avenir. Grâce à son talent, l'auteur sait mettre une "pointe" d'optimisme.