2 - Le lagon noir - Arnaldur Indridason

Polar - 378 pages

On va suivre l'inspecteur Erlendur à ses débuts. Il va devoir découvrir avec sa supérieure Marion Briem, qui est le cadavre découvert dans le lagon près d'une centrale.

Parallèlement et pour son compte personnel mais avec l'aval de Marion,  il va s'interresser à une affaire non élucidée vingt cinq ans plutôt, il s'agit de la disparition d'une jeune fille.

Ce livre est l'occasion de faire un retour sur l'Islande après guerre, le manque de tout, les trocs avec les militaires américains ou personnel travaillant pour eux afin de ce procurer ce que l'on ne possède pas dans le pays : c'est à dire la "modernité" car nous sommes à la période du rock et des jeans chez eux.

Sa deuxième enquête officielle celle ci, leur parait anormale. Pourquoi cet homme se trouve t'il dans les lagons ? Ses blessures laissent suspecter une chute et non une noyade. Une énigme qui va s'avérer difficile, d'autant plus que les responsables de la base aérienne située dans l'aéroport ne veut pas trop les laisser entrer. Un membre de la police américaine (une jeune noire) réticente au début, va essayer de les aider.

Racisme, guerre froide, jalousie et mystérieux vols entre l'Islande et le Groenland vont finir d'embrouiller l'affaire.

Un bon polar avec un regard sans complaisance sur cette période et ce pays.

Autres livres de l'auteur ici - ici - ici -