2 - La nuit des béguines - Aline Kiner

Roman - 325 pages

Une petite coupure avec mes lectures habituelles. Ce qui m'a fait acheter ce livre : la période: j'adore le moyen âge, l'histoire : des femmes souvent de souche noble, veuves ou ayant été mariées et s'étant échappées du joug d'un mari ou d'une famille. Elles ont acceptées de vivre dans une environnement mi-laïque, mi religieuse et sous la tutelle du Roi.

Ce sont les premières femmes libres et indépendantes, elles forment une "communauté moderne" vivant souvent de leur rente et de leur travail, les anciennes initiant les plus jeunes, en leur révélant leurs secrets (certaines font office de médecin en soignant avec les plantes qu'elles cultivent, le commerce de la soie, etc...)

Mais à cette période de l'histoire, les rois se succèdent, les guerres de religion aussi et les moindres écarts sont punis pendant la période d'inquisition.

L'une d'elle, auteur d'un livre sera brûlée sur la place de Grève à Paris. Une autre devra cacher sa chevelure rousse, car c'est un signe de sorcellerie, ...

Ayant visité à Brugges, le quartier des béguines, il ne m'a pas été difficile de rentrer dans le roman

A mi-chemin entre le roman et le document, ce livre à l'écriture agréable, est idéal pour découvrir cette période méconnue de l'histoire,