4 - Les encombrants - Jeanne Faivre d'Arcier

Thriller - 324 pages

Le charme de ce livre est plus sur l'ambiance du quartier de Pigalle, la vie quotidienne de ses habitants "haut en couleur", artistes, prostituées, marginaux qui cohabitent dans les immeubles contigus, avec cour mitoyenne, passages secrets et surtout beaucoup de solidarité entre les habitants.

Lorsque Antoine, un travesti, découvre  dans le tiroir d'une commode abandonnée sur le trottoir, un nourrisson son grand coeur lui dit qu'il doit faire quelque chose, aussi décide t'il de le ramener chez lui. Du bouche à oreille, tout le quartier va apprendre qu'il héberge un bébé, qui s'avère être une fille, et ne sachant pas qui elle est, et d'où elle vient, Antoine décide qu'elle se nommera "Cerise".

Antoine qui ne veux pas la confier aux services sociaux car lui même à connu l'orphelinat, réussi à convaincre le quartier,  chacun s'en occupera à tour de rôle.

Mais voilà dans ce quartier tout n'est pas rose, le brigadier Muriel Hardy qui a eu vent qu'un enfant avait été trouvé, va par n'importe quel moyen tout faire pour le retrouver.

Un roman policier plein d’humour, de gouaille, de tendresse, il s'y dégage une belle leçon d'humanité. Un bon moment de lecture.