12 octobre 2015

Lectures septembre

 

Tempête blanche - Preston & Child

Tempête blanche - Preston & Child

Thriller - 476 pages

J'adore les enquêtes de l'inspecteur Pendergast, un homme étrange et unique qui travaille pour le FBI. Son élégance, son érudition, sa complexité lui permettent de résoudre des enquêtes étrange. Une espèce de Sherlock  Holmes des temps modernes, d'ailleurs dans cet épisode, suite à la thèse de sa filleule traitant sur la mort de onze mineurs dévorés par des ours en 1876, il va être amené à chercher un pyromane qui assassine des familles de la région.  Affaires liées ou pure coïncidence ?

Afin d'élucider l'enquête, il va se replonger dans la lecture et la recherche d'inédits des lectures de Sherlock Holmes et Oscar Wilde. Il va faire revivre Conan Doyle et ses amis.

Un coup de coeur. Je suis toujours admiratrice de ces auteurs qui savent se renouveler, et ajouter une atmosphère étrange où se mêlent l'histoire et le contemporain.

Une terre pas si sainte-Pierre Pouchairet

Une terre pas si sainte - Pierre Pourchairet

Polar - 292 pages

Deux flics de la police Israélienne enquêtent sur l'assassinat d'une famille de colons juifs. Une policière Palestinienne contre-enquête. De l'amphétamine circule dans les rues de Nice.

Entre trafic de stupéfiant qui circule entre la France et le Moyen Orient, les hostilités entre Juifs et musulmans en Cisjordanie et la collaboration entre les différentes polices, c'est un polar bien mené ou se mêlent actualité et réalité (même si le livre avait été écrit avant les évènements actuels. Une belle écriture et un suspense jusqu'au bout.

L'auteur rencontré lors d'un salon avait su me convaincre d'acheter son livre et j'avoue ne pas être déçue. Une bonne surprise.

Les morsures du passé-Lisa Gardner

Les morsures du passé - Lisa Gardner

Thriller - 567 pages

Des familles assassinées. Des parents séparés à cause de l'amour démesuré pour un enfant psychiquement perturbé et violent,  dont la mère a voulu la garde. Une enquêtrice, chef de brigade, qui n'a plus de vie personnelle à force de surcharge de travail.
Une jeune femme sauvée lors du massacre de ses parents et qui est devenue infirmière dans un hôpital psychiatrique pour enfants.

Ce livre est construit autour des trois femmes.  Je ne suis pas fan du système à plusieurs narrateurs, mais dans ce cas cela fonctionne a la perfection.
Comment des familles qui ne se connaissent pas peuvent avoir un lien commun. C'est ce que va devoir découvrir l'enquêtrice.

Une écriture simple, un suspense permanent. Un roman sur la maladie mentale chez les enfants et le rôle des parents dans pareil cas.

Premier livre de cet auteur, une belle découverte. 

Plaintes-Ian Rankin

Plaintes -Ian Rankin

Policier - 620 pages

Nouvelle série de Ian Rankin avec un Inspecteur des affaires internes qui par son travail va se trouver à enquêter sur un inspecteur de la criminelle magouille entre truands et flics ripoux.

Malcol Fox nouveau policier est chargé de la corruption, de la transgression de ses collègues, lui même rangé de l'alcool, il doit s'occuper de son père âgé et malade et avoir l'oeil sur une soeur qui vit avec un violent.

Une enquête prenante, une certaine atmosphère, un personnage attachant et moins noir que l'inspecteur Rebus, personnage clé de ses précédentes séries.

----

Cette rubrique prenant trop de temps, j'essayerai de mettre au fur et à mesure mes impressions sur les livres et de nombreux articles de travaux réalisés depuis le mois de mai sont en attente d'être enregistrer. Peut être bientôt....

Posté par solange b à 12:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 août 2015

Lectures de juin, juillet, août

 

Les sortilèges de la cité perdue -Preston & Child

Les sortilèges de la cité perdue - Preston & Child

Triller - 534 pages

Rien à voir avec les livres lus jusqu'à présent de ces auteurs. Pas de Pendergest, il ne se passe pas à New York. Dépaysement assuré, avec l'aventure d'une équipe partie chercher la cité légendaire des Indiens Amasazis.

Découvertes spectaculaires  (une vague impression d'Indiana Jones), mystère (avec des personnes  mi-homme, mi-bête qui vont tout faire pour se protéger). Un bon suspense. Une lecture agréable qui mêle aventures, intrigues et fantastique

Beso de la muerte - Gilles Vincent

Beso de la Muerte

Polar - 264 pages

Suite de Hyenae et parjures

1936 - Garcia Lorca assassiné

2011 - Le corps calciné d'une femme entre les rails. Ce polar tourne autour de ces deux évènements. On parcourt l'histoire espagnole, la guerre civile qui dure plus de 60 ans. Mettre à jour des crimes impunis. Un voyage après franquisme qui mène de Madrid à Grenade, de Marseille à Pau.

Un plaisir de retrouver la commissaire Aïcha Sadia et Sébastien Touraine détective.

Une nouvelle enquête qui va entraîner nos enquêteurs entre l'histoire ancienne et  contemporaine de l'Espagne et du Pays Basque.

Très bien écrit, des chapitres très courts, on se laisse mener de bout en bout. Encore une fois une bonne surprise.

La cité des Jarres - Arnaldur Indridason

La cité des Jarres - Arnaldur Indradason

Policier - 328 pages

Encore un inspecteur cinquantenaire, depréssif, alcoolique, triste et esseulé, ayant une fille adulte droguée et un fils qui l'a rejeté. Tous les commissaires, inspecteurs ou détectives des pays du Nord  décrits dans ces livres ont le même aspect et pourtant celui ci est très attachant et sympathique.

Il va être amené à enquêter sur la mort d'un vieil homme qui^pourtant semblait bien sous tous les rapports. La photo cachée de la tombe d'une fillette va être découverte lors de la fouille de son appartement.

Le policier cherche a découvrir qui est cette enfant. Celle ci est née suite à un viol (une affaire bâclée par la police il y a 40 ans), elle décédera quatre plus tard des suite d'une tumeur au cerveau ce qui occasionner le suicide de sa mère..

Ce polar aborde les sujets suivants : famille, héritage génétique, la non prise en charge des déclarations auprès de la police, moeurs, psychologie, etc... Un très bon polar.

Juillet

 

Pandemia - Franck Thilliez

Pandemia - Franck Thilliez

Triller - 645 pages

J'attend chaque fois avec impatience la suite de cette série. Encore une fois, je ne suis pas déçue

Des scientifiques de l'Institut Pasteur, le couple Sharko/Hennebelle et leur équipe de policiers cherchent à résoudre une enquête suite à la découverte d'ossement trouvés près d'un étang. Une épidémie se propage notamment dans les équipes policières.

Un livre qui traite de virus, de l'angoisse du terrorisme bactériologique.

J'ai adoré, malgré le nombre de pages, il se lit très bien avec ses chapitres courts mais denses qui font froid dans le dos. Pour la compréhension il est préférable de lire les précédents.  

Le maitre des illusions - Donna Tartt

Le maître des illusions - Donna Tartt

Roman - 706 pages

Dès le départ on connaît le dénouement de ce roman. La mort d'un étudiant assassiné par ses copains, dont le but du livre n'est pas de chercher le coupable mais plutôt de découvrir les personnages.

Un groupe de six étudiants (cinq garçons et une fille). Le narrateur Richard de milieu modeste, fils unique dont les parents ne comprennent pas le besoin de suivre des études, l'ignorent. Il va partir dans une université par ses propres moyens  et il va décider de suivre des cours de grecs, c'est ainsi qu'il va être appeler à cotoyer les 5 autres étudiants qui eux sont issus d'un milieu aisé.

Ce roman se décompose en deux parties. La première nous permet de découvrir l'histoire, ainsi que les personnages.
La deuxième - L'évolution des relations de cette bande, qui n'ont plus trop conscience du bien, et du mal. Drogue; sexe, alcool, homosexualité, inceste, pique assiette, chantage vont faire basculer cette "soi-disant" bonne entente. Tout le monde suspecte, tout le monde.

Menait de façon subtile et cruelle, l'auteur a surtout voulu  nous faire découvrir l'univers des campus américain. Décrire la folie, le comportement les manipulations exercées, la décadence d'une bande d'étudiants.

Je suis contente de l'avoir terminé. Malgré l'enthousiasme de ma libraire, je suis partagée pour la critique, le roman est intéressant mais vraiment trop long, et pourtant je ne sais pas trop ce que l'on pourrait supprimer.

J'ai acheté un deuxième livre de cet auteur (le chardonneret), mais je pense que je vais attendre pour le lire car le premier ne m'a pas trop convaincu.

 

 Sur ma peau- Gillian Flynn

Sur ma peau - Gillian Flynn

Triller - 379 pages

Une enfant assassinée l'été précédent, une fillette disparue, des recherches, des enquêtes.

Le personnage principal n'est pas inspecteur de police, mais une jeune femme journaliste qui a grandi dans la localité et qui pour des raisons personnelles a préféré partir.

Lorsqu'elle doit écrire un article pour son journal, elle se retrouve plongée dans le passé, un présent sordide entre une mère égoïste et imbue de sa position sociale et une soeur perfide.

Un livre dérangeant, mais tellement bien écrit, avec une atmosphère sombre, inquiétante et énervante. Un triller psychologique qui traite la cruauté entre femme, l'ambiance et l'hypocrisie, ainsi que la violence qui règne dans cette ville.
C'est mon premier livre de cet auteur, je ne l'ai pas choisi, il m'a été offert par mon libraire. J'ai hésité entre l'abandonner et le continuer. Un épilogue qui gâche un peu la fin.

Ma conclusion, je vais laisser passer un peu de temps avant de lire un nouvel ouvrage de cet auteur, et pour me changer un peu les idée, lire un "bon roman".

Août

La part des flammes - Gaëlle Nohant

La part des flammes - Gaëlle Nohant

Roman - 493 pages

Des personnages fictifs mais l'auteure s'appuie à un événement réel de mai 1897:  l'incendie du Bazar de la Charité. Elle retrace la vie à cette l'époque de la "bonne société", la différence sociale entre les petites gens  (dont certains ont contractés la tuberculose) et l'aristocratie. Certaines de ces dames aux âmes charitables vont essayer d'aider ce peuple parisien en organisant des ventes de charités.

Parmi les rescapés de cet incendie, certains seront brûlés, défigurés, des rumeurs malfaisantes circuleront, l'héroïsme, ainsi que la lâcheté seront parfaitement relatés.

Trois femmes que rien ne prédestinait à ce rencontrer vont être au centre du roman.
Un bon roman à lire pendant la période estivale.

W3 Le sourire des pendus -Jerome Camut Nathalie Hug

W  3 - le sourire des pendus - Jerome Camut - Nathalie Hug

Triller - 884 pages

Premier livre d'une trilogie, malgré le nombre de pages, il se lit très vite et on accroche dès le début.

Il démarre par l'enlèvement de deux petites filles, ainsi que l'assassinat des deux parents Moreau. Une profusion de personnages, les uns attachants; d'autres intrigants, oeuvreront ensembles sans se rencontrer spécialement.

La journaliste qui dérange de part son métier, son frère Valentin venu la rejoindre, qui se retrouve seul sur le quai de la gare  et qui va devoir se débrouiller.

La policière qui enquête sans autorisation sur la "mort ou suicide" de la famille Raspail et qui tombe par hasard sur la chienne de cette famille et qu'elle va prendre en charge.

Le père de la policière "un empécheur de tourner en rond" et son blog internet. Bien d'autres personnes vont venir petit à petit dans l'histoire sans jamais faire perdre le fil.

Un grand thriller psychologique, les sujets traités qui font réfléchir. Je vais avoir beaucoup de mal à attendre la sortie en poche du tome 2. Mon coup ce coeur de l'été.

La femme en vert - Arnaldur Indrason

La femme en vert - Arnaldur Indridason

Policier - 348 pages

On m'a longtemps parlé de cet écrivain, j'ai décidé de lire sa série avec le commissaire Erlendur, j'avais aimé le premier, mais j'avoue que celui ci dépasse l'autre.

L'histoire démarre avec la découverte d'un  os humain  trouvé par des enfants. Grâce à l'enquête de l'équipe d'Erlendur et au travail d'une équipe d'archéologue et  géologue , on retrace l'histoire d'une famille vivant sur les hauteurs de Reykjavik pendant la deuxième guerre mondiale.

Ce qui m'a le plus touché et la manière qu'à l'auteur d'aborder l'horreur de la violence conjugale, la relation parents-enfants, Avec des mots justes, il décrit cette maltraitance dans le couple, le mari pervers et jaloux, la femme réduite à l'état d'objet, le handicap des enfants. Un roman criant de vérité qui fait réfléchir.

Encore un coup de coeur. 

Posté par solange b à 15:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2015

Corse

210-Le château de la citadelle, au sommet du rocher

Quelques photos de mon voyage en Corse, elles sont très nombreuses aussi voici une petite sélection, ici le chateau dans la citadelle de  Corte

097-Ajaccio-statue de Bonaparte, place Marechal Foch

Ajaccio

138-Bonifacio batie à flanc de falaise en calcaire blanc

la citadelle de Bonifacio

Ile Rousse- St Florent- callanques de Piana- Porto

Ile Rousse- St Florent- callanques de Piana- Porto

village de San Antuninu

village de San Antuninu

animaux seuls sur la route de Porto

animaux sur les bords de route

Bougainvilliers-muriers- chardon en Corse

Bougainvilliers-muriers- chardon en Corse

Immortelle- myrte- tilleul- figue de barbarie- arbre peau d'éléphant-le Bel ombra-

Immortelle- myrte- tilleul- figue de barbarie-  arbre peau d'éléphant-le Bel ombra-

Posté par solange b à 16:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2015

Cartes textiles

002

Deux cartes textiles, l'une déjà chez sa destinataire, l'autre sur le point d'être expédiée

version bleue

carte

version verte

Posté par solange b à 16:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2015

Lectures

 

La palette de l'Ange - Catherine Bessonart

La palette de l'ange - Catherine Bessonart

Polar noir - 309 pages

C'est le deuxième livre de l'auteure de "Et si Notre Dame la Nuit". On retrouve avec plaisir le commissaire Bompart et son équipe. Personnage attachant, sensible, mais efficace et tenace.

A mi-chemin entre le polar : recherche d'un serial-killer qui tue au hasard, ou par vengeance, tout cela dans une atmosphère un peu glauque, et le roman : on en apprend un peu de sa vie privée.  Son ex-femme (dont il n'a pas digéré le divorce) est atteinte d'un cancer, il en ressort une certaine tendresse de sa part.

Une belle écriture (même si l'on retrouve un peu trop de références à certaines chansons, mais un bon moment de lecture.

 

Quand le mal est fait - Nan Aurousseau

Quand le mal est fait - Nan Aurousseau

Roman - 210 pages

J'ai rencontré cet écrivain lors d'un salon. Il m'avait prévenu que ce serait difficile. Il avait raison.

C'est l'histoire de Marcel Tous qui dès qu'il prend sa  retraite, n'arrive pas à trouver sa place chez lui avec une femme jeune et dépensière et qui en plus le fuit.

Il a rendez-vous au bureau 44 d'une société d'assurance où il doit récupérer les clefs d'une voiture. Il arrive ivre et se perd dans le bâtiment, ensuite c'est la descente en enfer.

Dans ce roman trois histoires en parallèle, la sienne, celle de sa femme et celle d'un écrivain solitaire qui vit près de la maison de campagne du couple. Tous ont une vie morne et triste. Chacun va interpréter à sa façon la situation.

A mi ouvrage une certaine angoisse prend, torture, sexe, l'étrange (au-delà de l'irréel) rien n'est épargné). L'analyse que l'on se fait quant au jugement et l'interprétation de chacun laisse perplexe, toutefois l'envie de savoir où veux nous mener l'écrivain est la plus forte.

Ce livre fait beaucoup réfléchir mais âmes sensibles s'abstenir. 

N'éteins pas la lumière - Bernard Minier

N'éteins pas la lumière - Bernard Minier

Thriller - 700 pages

Après "Glacé" et "le cercle" voici le 3ème de la série. On retrouve Martin Servaz, un flic victime d'une dépression et qui séjourne dans une maison de repos (voir le livre précédent). Il va recevoir la clé d'une chambre d'hôtel où une femme s'est donné la mort quelques années auparavant.

En même temps, Christine Steinmeyer, journaliste de radio, reçoit une étrange lettre, non signée, le soir du réveillon de Noël.
Le lendemain, elle est contactée en direct par un auditeur qui lui reproche de ne pas avoir réagi au courrier. Ce qu'elle pensait n'être qu'une erreur au départ va rapidement devenir un cauchemar.

Si vous aviez ressenti un certain malaise aux deux précédents livres, ce n'est rien par rapport à celui-ci, l'auteur a le don de nous emmener progressivement dans une atmosphère lourde et oppressante.

Outre la musique d'Opéra, l'entrainement des spationautes près de Moscou, l'ambiance des studios de radio, on va découvrir la jalousie, le harcèlement moral, la machination et comment en peu de temps on peut détruire une vie.
Une excellente suite.

Les fantômes de Roubaix - Lakhdar Belaïd

Les fantomes de Roubaix - Lakhdar Belaïd

Polars - 156 pages

Un journaliste fait d'étranges cauchemars depuis quelques temps. Un oncle refait brusquement surface. La femme et un policier de ses amis essayent d'en connaitre l'origine.

Entre temps des fusillades et des meurtres ont lieux. Le responsable un albinos ne fait pas beaucoup d'efforts pour se cacher. Toutes les personnes visées sont liées directement ou indirectement à la deuxième guerre mondiale. L'auteur va se servir de cette trame historique. Il évoque les tueurs nazis, la police allemande, la légion Nord-africaine, un responsable français de la Gestapo, et la résistance Française.

Le but est peut-être de nous faire comprendre la transition entre cette période et la montée du racisme actuel, mais entre les scènes réelles, les rêves, la SF, c'est surtout la partie historique que je retiendrai. 

Ceux qui tombent - Michael Connelly

Ceux qui tombent - Michael Connelly

Policier - 474 pages

L'inspecteur Bosh n'est pas très loin de la retraite, il essaye de négocier un prolongement de cinq ans auprès de ses supérieurs, afin de finir d'élever sa fille de quinze ans dont il a la garde depuis le décès de la mère de celle-ci.

En parallèle deux enquêtes, la première : un crime sexuel survenu il y a 25 ans, et qui suite à un réexamen de l'ADN trouvé lors de l'enquête s'avère être celui d'un enfant âgé de 8 ans à l'époque.

La deuxième, la mort suspecte du fils d'un ancien chef adjoint de la police devenu conseiller municipal. Bien qu'il plus ennemis que ex collègue, celui demande que ce soit Bosh qui s'occupe de l'enquête.

Corruption, trafic d'influence, magouille dans les services rien ne sera épargné. Un vrai coup de coeur.

 

Le festin des anges - Danielle Thiéry

Le festin des anges - Danielle Théry

Policier - 475 pages

La Commissaire de la Police ferroviaire de la gare du Nord va trouver au centre de l'action à la suite de la mort de la meilleure amie de sa fille adoptive.
Parallèlement à cette affaire, elle va enquêter sur des disparitions inquiétantes de plusieurs adolescents sans familles, ni domicile fixe.

Des personnages attachants, une intrigue prenante, l'atmosphère des gares aux heures de pointe où chacun se dépêche de rentrer chez soi, ses soirées sinistres. J'aime bien cette commissaire qui n'en fait qu'à sa tête, sans s'occuper des conséquences.

 

Posté par solange b à 18:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


03 juin 2015

Pochette batik

1 -recto

recto d'une pochette réalisée en tissu batik

2 -verso

verso

4 détail

détail

Posté par solange b à 14:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2015

Visite du jardin

 

001-

 rhododendron et wegelia

021

 

020

roses

018

maintenant j'ai de quoi faire des bouquets

Posté par solange b à 18:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2015

Lectures

L'étrange destin de Katherine Carr - Thomas H

L'étrange destin de Katherine Carr - Thomas H. Cook

Roman - 349 pages

Cet auteur est un habitué des récits compliqués, avec ce livre on se retrouve avec plusieurs histoires dans l'histoire : celle d'un ancien flic qui a une affaire non résolue, en l'occurence celle de Hatherine Carr, celle d'un père qui ne se remet pas de la perte d'un enfant  et enfin celle d'une fillette atteinte de progéria.

Un roman étrange, troublant, complexe qui par son écriture mérite que l'on s'accroche.

Rien a voir avec "les feuilles mortes" que j'avais adoré, mais tout de même un bon moment.

Hyenae - Gilles Vincent

Hyenae - Gilles Vincent

Polar - 212 pages

J'ai rencontré l'auteur lors d'un salon, il m'a signalé que c'était une version ré-écrite et complétée (à l'origine SAD SUNDAY) et que c'était un polar "très noir". Une fois prévenue je s'avais à quoi m'en tenir et j'avoue qu'il avait raison (peut être à ne pas mettre entre toutes les mains)

Un récit court avec une histoire forte,  joliment écrit, un portrait de Marseille peu reluisant, une affaire sans pitié. Une femme policier et son compagnon ancien flic devenu détective.

Une belle découverte et malgré la noirceur c'est une belle réussite.

Parjures - Gilles Vincent

Parjures - Gilles Vincent

Polar - 247 pages

Suite de Hyenae. On retrouve le commissariat central, une commissaire dévastée par la disparition de son compagnon, une équipe motivée et des enquêtes sur des corps retrouvés la tête tranchée, posée près du cadavre, un verre d'alcool et un mégot faisant pensé à la reconstitution d'une exécution à l'époque de la peine de mort.

Des enquêtes complexes, des fausses pistes, des faux témoignages.

Un roman bien construit, toujours aussi noir. Une affaire qui nous fait penser à un fait divers qui avait amené un jardinier à faire de la prison, avant d'être innocenté et finalement coup de théâtre..

Encore un livre que j'ai aimé, car la noirceur est gommée grâce à des personnages attachants. Mais comme le précédent je ne le conseille pas aux âmes sensibles.

Les lieux infidèles - Tana French

Les lieux infidèles - Tana French

Thriller - 497 pages

Thriller psychologique dans l'ambiance assez sombre d'une famille. Alcoolisme, chômage, violences conjugales dans les quartiers bas de Dublin.

Une enquête suite à la découverte de la valise  d'une jeune fille disparue 22 ans plus tôt. L'ancien petit copain, devenu flic va essayer de comprendre ce qui a pu arriver.

Plus qu'une enquête, un retour aux sources.

Un peu long, un peu embrouillé, pas mon préféré de cet auteur, mais plein de rebondissements font que l'on s'accroche.

L'instant présent - Guillaume Musso

L'instant présent - Guillaume Musso

Roman - 362 pages

Je n'aurais jamais lu ce livre, si une amie ne me l'avait prêté au cours d'un voyage.

C'est un mélange de thriller psychologique et de roman surnaturel avec des intrigues et du suspense, des personnages attachants.

Je dois dire qu'il m'a tenu en haleine, car l'histoire est tellement invraisemblable (entre rêve et réalité) que l'on veut poursuivre. Seul bémol une fin (comme un manque d'inspiration) qui enlève un peu de magie au livre. Tout de même un bon moment de lecture.

Quai des enfers - Ingrid Astier

Quai des enfers - Ingrid Astier

Policier - 480 pages

Un peu de changement puisque l'action se situe sur la Seine, et nous permet de découvrir les activités de la brigade fluviale.

Après un début très laborieux (vu le nombre impressionnant de personnage qui arrivent tous en même temps, et qu'il faut situer entre le fluvial et le terrestre) l'histoire se met en place et on prend du plaisir à suivre l'intrigue  (livre aurait peut être gagné à  être abrégé par moment). Un suspense jusqu'à la fin, j'ai quand même apprécié.

 

Posté par solange b à 20:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2015

Travail en cours - détail 1

004-détail 1

Il avance doucement car je ne le suis pas régulièrement, mais voici mon avancée (le repassage se fera à la fin). D'autres détails au fur et à mesure.

Posté par solange b à 18:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2015

1er Mai

011

Pour les fidèles de ce blog, quelques brins de muguet de mon jardin.

2015-04-30

Posté par solange b à 18:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,