18 juin 2018

Le chagrin des vivants - Anna Hope

3 - Le chagrin des vivants - Anna Hope

 

Roman - 415 pages

1920, Londres se prépare a accueillir les restes d'un soldat inconnu rapatrié de France.

Cinq jours racontés, durant lesquels des familles vont exprimer leur douleur.

- La mère de famille au bord de la folie, rongée par le chagrin d'avoir perdu son fils et qui pense le voir partout, jusqu'au jour ou un colporteur va prononcer le nom de celui ci, elle se posera ensuite la question de savoir s'il est réellement mort au combat.

- Evelyn qui travaille au bureau des pensions, son fiancé a été tué sur le front. Son frère ex-capitaine de l'armée anglaise fait tout pour oublier ces années de guerre, il semble cacher quelques secrets. Un jour un jeune homme demande à Evelyn, s'il lui est possible de retrouver le capitaine.

- - Hettie 18 ans, qui a choisie de gagner sa vie comme danseuse, elle accompagne les anciens soldats pour leur donner un peu de réconfort.

Ce roman est construit de manière à amener toutes les familles au vécut différent à se retrouver indirectement.

Horreur de la guerre, difficultés à accepter les changements avant et après la guerre, combat des hommes qui n'arrivent pas à retrouver leur place dans la société et qui se battent pour survivre.

D'habitude je n'aime pas ce genre de roman, et pourtant il est à la fois poignant et plein d'émotion. Une belle lecture.

Posté par solange b à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Les encombrants - Jeanne Faivre d'Arcier

4 - Les encombrants - Jeanne Faivre d'Arcier

Thriller - 324 pages

Le charme de ce livre est plus sur l'ambiance du quartier de Pigalle, la vie quotidienne de ses habitants "haut en couleur", artistes, prostituées, marginaux qui cohabitent dans les immeubles contigus, avec cour mitoyenne, passages secrets et surtout beaucoup de solidarité entre les habitants.

Lorsque Antoine, un travesti, découvre  dans le tiroir d'une commode abandonnée sur le trottoir, un nourrisson son grand coeur lui dit qu'il doit faire quelque chose, aussi décide t'il de le ramener chez lui. Du bouche à oreille, tout le quartier va apprendre qu'il héberge un bébé, qui s'avère être une fille, et ne sachant pas qui elle est, et d'où elle vient, Antoine décide qu'elle se nommera "Cerise".

Antoine qui ne veux pas la confier aux services sociaux car lui même à connu l'orphelinat, réussi à convaincre le quartier,  chacun s'en occupera à tour de rôle.

Mais voilà dans ce quartier tout n'est pas rose, le brigadier Muriel Hardy qui a eu vent qu'un enfant avait été trouvé, va par n'importe quel moyen tout faire pour le retrouver.

Un roman policier plein d’humour, de gouaille, de tendresse, il s'y dégage une belle leçon d'humanité. Un bon moment de lecture.

Posté par solange b à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juin 2018

Les délices de Tokyo - Durian Sukegawa

2 - Les Délices de Tokyo - Durian Sukegawa

Roman - 221 pages

Un joli moment de lecture. Une histoire simple, émouvante,  les choses de la vie difficiles à vivre, le quand dira t'on qui détruit tout, une société ingrate.

C'est l'histoire d'une vieille femme passionnée de cuisine qui essaye pour son plaisir d'inculquer des bases à un jeune homme qui tient une boutique par obligation, il est tenu de rembourser la famille d'un homme qui lui a rendu des services dans le passé.

Un roman écrit avec délicatesse, pudeur et sensibilité. Un coup de coeur.

Posté par solange b à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2018

Nuit - Bernard Minier

1- Nuit - Bernard Minier

Thriller - 598 pages

Retour de Martin Servaz et de son équipe. Ils vont être contacté par une femme flic norvégienne, qui est chargée du meurtre d'une technicienne de la base pétrolière.

En fouillant sa cabine, elle trouve une photo prise au téléobjectif de Servaz, ainsi que celle d'un petit garçon "Gustav". Les traces d'ADN découvertes sont celles Julian Hirtmann, ennemi juré du commandant Servaz, un tueur jamais arrêté par la police ( premier roman de la série : "Glacé").

Un très bon roman dans la lignée des précédents. Une histoire pesante avec beaucoup d'explications (trop peut être) qui ajoutent un peu de noirceur. L'auteur aime faire languir, puis accélère la cadence. Une fin qui laisse présager une suite. Comme d'habitude un coup de coeur.

Autres livres de l'auteur  : pas d'article pour Glacé lu en 2012 - iciici -

Posté par solange b à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2018

Farel et Violence d'état d'André Blanc

1- Farel - André Blanc

Polar - 311 pages

L'histoire débute avec la découverte dans un hôtel de luxe, d'un corps de femme étouffée avec un sac en plastique, pieds et poings liés. Il s'agit de la directrice d'un centre pour enfants handicapés. Tout laisse à penser que la victime (femme aux moeurs très libre) connaissait son assassin.

L'équipe du commandant Farel voit remonter à la surface, une enquête vieille de trois ans, classée sans suite par manque de preuve et qui impliquait des personnalités. Une sordide affaire de pédophilie.

En parallèle, l'adjoint du Maire est également retrouvé mort, les conditions sont similaires au premier dossier. Il avait la charge des projets immobiliers, des dossiers plus ou moins louches mêlant le monde politique et judiciaire, vont être retrouvés chez lui.

Bien écrit, une atmosphère pesante, des personnages attachants, mais un final sans grande surprise.

Je découvre cet auteur avec ce livre et c'est une bonne surprise.

2 - Violence d'état - André Blanc

Polar - 279 pages

Suite de Farel, les histoires sont différentes et peuvent être lues indépendamment mais on retrouve les mêmes enquêteurs.

Lorsque Igor appelle son père "dit le traqueur", celui-ci ne se doute pas que ce serait la dernière fois qu'il entendrait la voix de son fils

Le commandant Farel appelé pour un  banal accident de la route survenu sur le périphérique de Lyon , va découvrir en plus des personnes décédées, un important stock d'armes et de drogue planqués dans un cercueil.

Au fur et à mesure de leur enquête, des hommes de main en provenance des Balkans, une figure locale du banditisme et surtout des hautes personnalitées tirant les ficelles et font tout pour essayer d'étouffer l'affaire, vont apparaitre.

Une écriture maitrisée, une bonne intrigue, un livre que j'ai apprécié (petite préférence tout de même pour le précédent)

Posté par solange b à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


25 avril 2018

Bondrée - Andrée A. Michaud

3 - Bondrée - Andrée A

Roman policier - 380 pages

Lorsque Zaza,  jeune fille disparue, est trouvée morte dans les bois entourant Boundary, le territoire de Bondrée est en effervescence. Elle a la jambe prise dans un piège à ours rouillé. Aussitôt une vieille légende ressurgit, celle de Pierre Landry, un trappeur qui avait pour habitude de poser ce genre de piège. L'affaire est terminée, on considère qu'il s'agit d'un accident.

Mais, quelques jours après,  Sissy subit le même sort.  Zaza et Sissy sont amies, se sont deux lolitas qui découvrent le plaisir de la première cigarette, les premières ivresses alcooliques, les tenues court-vêtues et le maquillage excessif.

L'affaire est confiée à Stanley Michaud de la police du Maine. Les soupçons commencent à courir et les rumeurs se propagent.

Une enquête policière accompagnée de récits plus intimes de chaque personnage. Le mélange de français et d'anglais destabilise un peu, l'auteur décortique le côté psychologique de toute la population, un roman à plusieurs voies.

Conseillé par ma bibliothécaire, je n'ai pas réussi à m'intégrer dans l'histoire, et ne partage pas son enthousiasme, l'action principale est interressante mais je pense que c'est le style qui ne me convient pas.

 

Posté par solange b à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 avril 2018

Snjor - Ragnar Jonasson

2 - Snjor - Ragnar Jonasson

Roman policier - 336 pages

Il ne se passait jamais rien à Siglufjordur (en Islande) d'après les gens. Alors pourquoi Ari Thor, jeune recrue qui vient de terminer l'école de police, après avoir été diplômé en théologie, d'où son surnom "Prêtre ou Révérend, accepte t'il ce poste ?

Dès son arrivée, un écrivain  décède après avoir fait une chute dans un escalier, et une jeune femme est retrouvée morte. 

Sachant que l'action se passe près du cercle polaire, il faut imaginer un pays où les hivers sont  très froids et les nuits très longues, et les habitants coupés du monde une partie de l'année. Le huit clos des petites villes où tous le monde se connaît et où tous ont au moins un secret.

C'est après une répétition de la troupe de théâtre locale, que l'accident intervient. On note bien qu'une dispute a eu lieu dans l'après midi, opposant  l'écrivain et le créateur de la pièce, mais personne ne parait suspect,

Une fois identifié, on découvre que le corps de la jeune femme découvert à moitié nu, est celui de Linda, infirmière et épouse de Karl premier rôle dans la pièce.

Tout tourne autour des personnages, du spectacle, de l'ambiance de cette petite ville,  Jeune flic de 24 ans, souffrant de l'indifférence de sa compagne restée au pays, il va se lancer à fond dans l'enquête, il se fera aider par Ugla, jeune femme ayant côtoyé l'écrivain, elle va être d'un grand secours pour ses recherches.

Une bonne lignée du style nordique où l'atmosphère joue un rôle important. Pour ma part, c'est la situation géographique, l'ambiance de ce paysage qui m'ont le plus apportés.

 

Posté par solange b à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mars 2018

Fantazmë - Niko Tackian

4 - Fantazmë - Niko Tackian

Polar - 264 pages

Après avoir lu Toxique, j'ai immédiatement enchaîné avec Fantazmë. C'est avec plaisir que j'ai retrouver Tomar Khan découvert dans Toxique, cet homme malgré ses airs de "dur" est en proie avec ses fantômes, il est également victime d'allucinations et de malaises. Malgré tout cela son désir principal est celui de protéger les siens.

Tomar et son équipe vont se lancer dans une enquête qui porte sur un homme retrouvé battu à mort et retrouvé dans une cave du 18e arrondissement de Paris. Ce roman est surtout porté sur les réfugiés, la Mafia de l'Est, la prostitution, les règlements de compte entre réseaux. Mais surtout on recherche un justicier qui n'hésite pas à abattre les membres de la Mafia Albanaise, d'où son non Fantazmë : le spectre.

Un polar très noir, très près de l'actualité, une histoire de vengeance menée sur un rythme soutenu, des personnages attachants, d'autres très cruels et qui dégagent un côté "flippant". Comme toujours, des livres très courts, trop courts peut-être. Un livre encore plus abouti que les précédents.

 

Posté par solange b à 15:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Toxique - Niko Tackian

2-Toxique - Niko Tackian

Thriller - 310 pages

Alors qu'il veut agresser une jeune fille, Bob reçoit un impact violent dans la nuque et un second sur la tempe, lorsqu'il revient à lui il est allongé dans le coffre d'une voiture. Ainsi commence ce livre. Mais ce n'est qu'une parenthèse, car la véritable histoire c'est celle de la directrice d'une école maternelle retrouvée morte dans son bureau. Une affaire simple à première vue.

La Crim envoie Tomar Khan pour monter le dossier, mais celui-ci  homme pointilleux (qui aurait bien besoin d'un psy, car il traîne pas mal de traumatismes) va vouloir mener une enquête plus approfondie, il n'est pas satisfait que l'on veuille classer l'affaire en suicide.

Une écriture simple, maîtrisée, un rythme soutenu. Un roman court qui décortique les personnages, ces hommes et femmes mal dans leur peau dont le seul besoin est de manipuler les autres.

Un roman psychologique. J'avais aimé moyennement son précédent. Celui-ci est un coup de coeur.

Posté par solange b à 15:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

28 février 2018

Des forêts et des âmes - Elena Piacentini

3 - Des forêts et des âmes - Elena Piacentini

 

Thriller - 394 pages

Le livre débute avec l'histoire de trois adolescents  placés sur ordre d'un "psy" et avec le consentement des parents désireux de cacher certains travers de leurs enfants, dans un établissement à Wissemberg (au coeur du massif des Vosges). Il se trouve que le PDG de ce centre, Elias Marchal, est invité au palais des congrès à Bern pour le lancement d'un nouveau produit dont il doit faire l'éloge bien que celui-ci soit pas encore au point. Plus tard au cours de la soirée il est abordé par une jeune femme un peu trop curieuse.

Aglaé dite "Fée", spécialiste de l'informatique dans l'équipe du commissaire Pierre Arsène Léoni, est renversée au cours de son jogging par un chauffard qui prend la fuite la laissant blessée et plongée dans le coma. Conduite à l'hopital et n'ayant aucune famille (seul un mot dans sa poche précise de contacter Léoni), elle sera surveillée par la police et veillée par Mémé Angèle (grand-mère de Léoni) qui fera tout son possible pour la faire réagir en lui racontant diverses anecdotes.

Au cours de la perquisition de son appartement, ils se rendent compte qu'il a été visité et que tout le matériel informatique a disparu. Ils découvrent également qu'elle a effectué un voyage dans les Vosges en se faisant passer par une enquêtrice. Pourquoi ce déplacement et qui est cette personne qu'elle devait rencontrer ?

L'équipe de Léoni avec l'aide de la gendarmerie locale, déjà à la recherche de trois jeunes, portés disparus, vont oeuvrer afin de savoir s'il y a des liens entre les deux affaires, d'autant que d'autres personnes vont être trouvées mortes (vrai suicide ou meurtre).

A travers cette enquête policière, l'auteure nous entraîne vers la détresse psychologique des adolescents, le passé de "Fée" dont personne ne sait rien et qui refuse tous contact, la puissance des laboratoires pharmaceutiques qui ne reculent devant rien, afin d'avoir toujours plus de profits.

Des personnages toujours aussi attachants que l'on aime à voir évoluer. Une histoire bien construite.

C'est avec plaisir que je retrouve cette équipe, secondée dans ce roman par la gendarme Néomie Jauffre, débutante dans le métier et qui va devoir prendre des responsabilités à la demande de son chef Bernard. Un nouveau coup de coeur.

Egalement : ici - ici

 

Posté par solange b à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,